Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Infirmière, puis médecin, à plus de cinquante ans j'ai vu défiler bon nombre de discours nutritionistes les plus divers, suivant la doctrine médicale officielle d'une époque, et suivant la mode culinaire, reflet des changements de sociétés.

 

- La génération de mes parents, celle dont l'adolescence avait été marqué par les privations sous occupation allemande, était surtout préoccupée par les "carences", carences en protéïnes animales et laitages, un enfant avait besoin de viande. L'allaitement maternel diminuait en fréquence et en durée, les médecins mirent en garde plusieurs générations de mère sur le danger de l'anémie du nourrisson par carence en fer lié à un allaitement lacté prolongé du nourrisson. Les femmes "modernes" donnaient le biberon signe de l'émancipation féminine avant la pillule. Manger de la viande deux fois par jour, sous forme de rôti ou steack à midi, charcuterie le soir, était la règle pour toute famille française. Il fallait que les enfants mangent de la viande pour grandir, et il est vrai qu'une introduction précoce de la viande dans l'alimentation du nourrisson favorisa la croissance. Pendant longtemps, médecins, pédiatre, déconseillèrent l'allaitement maternel au delà du quatrième mois, voir troisième mois.

Jusqu'à ce qu'on s'aperçoivent que des nourrissons présentaient une insuffisance rénale suite à une introduction précoce de viande mixée dès le quatrième mois et en quantité excessive, jusqu'à ce que l'on s'aperçoive que la diversification précoce de l'alimentation était responsable d'allergie alimentaire, de crises d'urticaire géant, de douleurs abdominales, ect..., de même, les mères en sevrant précocément leur nourrisson étaient-elles tentées de le considérer comme un enfant à qui l'on donnait du chocolat qui ne doit pas être consommé en théorie avant deux ans, de même que les fromages fermentés. Jusqu'à ce que la médecine après avoir culpabilisé les femmes qui refusaient de commencer l'introduction de l'alimentation varié et le sevrage à la fin du troisième mois, change de discours et mette en garde contre une diversification précoce de l'alimentation, encourage l'allaitement complet jusqu'au 6eme mois, et reconnaisse que la poursuite d'un allaitement partiel jusqu'au 9eme mois pouvait avoir un intérêt de protection immunitaire par les anticorps maternels ainsi transmis jusqu'au neuvième mois.

 

- A 20 ans, dans l'air du temps, j'étais végétarienne, c'était le début d'une sensibilisation à l'écologie, au végétarisme contre lequel la médecine multipliait ses mises en garde. De nos jours, les discours favorable au végétarisme se multiplient et deviennent des discours politiques qui associent végétarisme et soutien tiers mondiste, " l'alimentation carnée est un gaspillage de protéïnes responsable de la malnutrition en Afrique et des maladies pléthoriques en Europe ou en Amérique du nord, ou encore végétarisme et protection animale, "ne pas tuer, ne pas vivre de la souffrance animale". Le végétarisme est également associé au pacifisme, à l'exception notable d'Hitler qui devint végétarien après le décès de sa nièce.

à 50 ans je suis toujours végétarienne, bien que moins strict, mangeant peu souvent de la viande(une fois par semaine en moyenne, parfois, sans rejeter cependant le porc comme avant avec l'apparition du porc élévé en plein air et labellisé "bio".

 

- En 1985 sont reconnus les premiers cas d'encéphalite spongiforme bovine et les farines animales sont interdites en France le 3août 1989. En faisant consommer à des ruminants herbivores des farines obtenus à partir du traitement de carcasses animales, nous les avons transformer en carnivores charognards, oubliant que le tube digestif de chaque espèce est adapté à un mode nutritionnel particulier, celui des herbivores est long, favorisant la fermentation bactérienne utile à la digestion de la cellulose, au contraire de celui des carnivores qui est court, de même que le temps de digestion, ce qui diminue le risque de contamination bactérienne ou virémique, la salive à jeun a des propriétés antiseptiques adaptés également au mode alimentaire et sa flore microbienne.

 

- Récemment de nouvelles données scientifiques m'ont interpellée, je vous fait part de mes réflexions, merci de me faire part des vôtres:

-L'étude de la dentition d'homo - sapiens -sapiens(ou homme moderne) et de celle d'homo - sapiens Néanderthalensis (il semblerait qu'homo sapiens, apparus en Afrique fut à l'origine d'une première migration d'homo sapiens qui par un phénomène d'adaptation au changement climatique en Europe évolua vers homo Néanderthalis) montre que Néanderthalis ne possédait  pas de fossette caractéristique de l'implantation de la canine, une dent pointue et sans surface plane caractéristique d'un régime carnivore, et avaient de grosses molaires comme les herbivores et rongeurs, ils semblent donc qu'homo sapiens sapiens ait eu une dentition mieux adaptée  au régime carnivore, ce qui a pu l'aider à survivre à une rigueur climatique lors d'une glaciation en devenant charognard, Néanderthalis d'autre part, ayant une musculature plus développée devait également avoir un métabolisme de base plus élévé . D'autre part, les études récentes d'ADN de ces deux variétés sapiens, montrent qu'Homo-sapiens et Néanderthalis se seraient métissés(science et vie). Chaque adaptation à un régime alimentaire au cours de l'évolution donne lieu à des modifications épigénétiques transmissibles optimisant l'adaptation. Mais de temps à autre des individus n'ayant pas hérités de ces modifications génétiques, apparaissent, ou encore il peut y avoir des différences génétiques entre populations ayant des habitudes alimentaires très différentes:  

- C'est ainsi que certaines tribus peuvent survivre avec une alimentation à base de patates, à base calories sans carences alimentaires, mais présentent un taux très élevés de diabétiques de type II dès qu'elles ont une alimentation riche en sucre et en viande de type occidentale.

L'étude del'ADN montra que la présence d'un groupe HLA lié à l'hérédité diabétique, favorisait à la fois le métabolisme et la résistance à la disette, et l'apparition du diabète en cas de pléthore.

- Il existe des allergies alimentaires graves héréditaires comme l'allergie au gluten, ou des cas très rares d'affections génétiques responsables d'une intolérance alimentaire majeur, ne permettant que la digestion de fruits et de miel.

- Plus récemment, il s'avéra que les inuits qui conservait une alimentation traditionnelle à base de poissons et de mamifères marins, n'avaient pas d'élévation du taux de cholestérol, et que bien la consommation de tabac tripla dans la population, le cancer de la vessie, habituellement favorisé par le tabagisme, ne faisait pas son apparition. Le cancer de la vessie est une dégénérescence de polypes muqueux qui envahissent la musculeuse de la paroi vésicale. Ces polypes pourrait-ils être favorisés par des désordres immunologiques en rapport avec une allergie alimentaire, de sujets adaptés à une alimentation carnée et, comme dans la maladie de l'intolérance au gluten(qui dans sa forme mineur se manifeste par de simple troubles digestifs et débouche sur des polypes intestinaux qui  dégénérent), ont une une intolérance à certaines protéïnes végétales?

- Notre alimentation devrait donc peut être tenir compte de notre héritage génétique, des risques familliaux de maladies à composante génétique, certaines allergies, le diabète certainement, certains cancers, en privilégiant les fruits pour tous, les légumes pour les sujets sensibles à la constipation, certaines protéïnes animales(poissons gras, certaines viandes) en cas de risque de cancer de la vessie. Une nouvelle piste pour la médecine de demain.

Mais en attendant, nourrissons nous en adaptant notre alimentation à une alimentation locale diminuant les transports, et intégrée à un cycle écologique:

- Fruits et insectes de l'alimentation traditionnelle à encourager de certains pays d'Afrique et d'Asie, les protéïnes d'insectes étant de qualité bien supérieur, sans apport de graisse saturés. Notamment en relançant l'artisanat de la soie qui permettrait la plantation du murier dont les feuilles nourrissent les chenilles, qui donne des baies comestibles, du bois pour les ébénistes, et dont la chrysalide ébouillantée pour défiler le cocon pourrait être consommé par les hommes ou la volaille.

- Que les consommateurs de poissons, puisse rendre leurs corps à la mer ou l'océan, afin de nourrir le planton comme le font le cadavre de gros mammifères ou poissons marins, en utilisant des cerceuil cellulosique à délitement rapide en milieu marin.( lire: Des funérailles écologistes, telle est ma dernière volonté...)

- Maintenons la pêche des requins en la réglementant, pour occuper les pêcheurs, compenser la prédation de l'homme en diminuant celle du requin ou de l'orque, protéger les thons rouges de méditerranée afin de lutter contre l'invasion des méduses, et un jour avoir à nouveau une population nombreuse permettant une pêche traditionnelle.

- Limitons l'élévage qui dégage du méthane, les caprins et ovins qui en zone à faible pluviométrie créent des déserts ou les grandes monocultures sans hautes haies, mais gardons, chèvres, sangliers, rongeurs de graines, qui empêchent l'embroussaillage des forêts et donc les feux de forêt, et réintroduisons le gibier à la place du bétail dans notre alimentation.

- Les céréales doivent être surtout consommés en climat saisonier avec saison froide, et comme réserve alimentaire en cas d'intempéries compromettant les récoltes.

- En Afrique, En Extême oreint, il y a des régions où l'eau ne manque pas, mais elle est insalubre, multiplions la plantation d'arbres fruitiers, et la consommation de jus de fruits et fruits en place de l'eau de table, surtout pour les enfants.


Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Cartographie
  • Cartographie
  • : cartographies géopolitiques crées d'après le roman "le temps des révélations".voir site: http://marie_jeanne_ jourdan.publibook.com Roman à thèmes: sociologie, philosophie religieuse, cataclysme planétaire et organisation sociale à l'échelle planétaire permettant d'y faire face.
  • Contact

Profil

  • mariejeannejourdan
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.

Recherche

Archives

Pages