Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

- De retour d'un court périple en Turquie au cours d'un voyage organisé, la Turquie et ses contradictions s'est exprimées par la voix de notre guide:

Il s'agissait d'un voyage promotionnel, peu cher, mais au cours duquel le car vous arrête d'autorité chez trois grands sous traitant, un dans la vente de tapis, un de bijoux, et un de fourures et vestes en cuir chez qui nous aurons même un défilé de mannequins, de la vente à grande échelle et de qualité mais une incitation à l'achat avec une forte pression. Mais tout cela au détriment de la baignade ou la flânerie dans les bazars des petits commerce. Un discours du guide qui insiste sur le dynamisme économique de la Turquie se traduisant entre autre par son expansion urbaine explosive, et son désir d'intégrer l'Europe.

 

-Mais dans le même temps ce même guide tient le même discours négationniste du gouvernement turc actuel sur le génocide arménien, par crainte de revendication territoriale peut être ou que ce génocide soit utilisé comme un refus à la Turquie d'intégrer l'Europe. Notre guide met en avant qu'actuellement les arméniens sont nombreux à venir travailler illégalement en Turquie d'où ils ne sont pas renvoyés, contrairement à d'autres migrants.

 

Eh bien tant mieux si les autorités turques se montrent aujourd'hui bienvaillante avec les arméniens, dans une république turque qui se dit laïque bien que gouverné par un parti religieux musulman, alors que le gouvernement des jeunes turcs, commanditaires du génocides, avaient formé un gouvernement laïque d'une nation de race turque qui ne supporta pas mieux les grecs que les arméniens et qui exclut les premiers et massacra les seconds.

Notre guide, dans sa leçon politique nous recommanda d'ailleurs fermement le site négationiste "tête de turc". Certes l'horreur du crime génocidaire sur les arméniens entraîna à l'époque en 1915, une répulsion vis à vis des turcs qui par le passé s'était déjà rendu coupable de massacres terribles particulièrement sur les arméniens, notamment le dernier sultan surnommé "le sultan rouge" qui fit assassiné 200 000 arméniens en une année. De nos jours, l'expression "tête de turc" est un peu tombé en désuétude, mais à nier le génocide arménien, il se pourrait qu'à l'avenir on dise: "être d'une mauvaise foi à la turc", c'est à dire jusqu'au ridicule.

- En effet, comment nier un génocide commis aux yeux de tous? Qui s'inscrit dans la mémoire d'un grand nombre d' européens et d'américains, dans la mémoire dont les parents ou grands parents ont connu des arméniens rescapés du génocide? Il est vrai que dans ma jeunesse, au programme d'histoire figurait la première guerre mondiale, qui fit tant de morts qu'une souffrance touchant toutes les familles européennes submergea l'émotion révoltée que déclencha ce génocide, mais ce programme d'histoire ne mentionnait même pas le génocide.
J'interrogeais mon professeur sur la raison de cette absence, elle me répondit par ce verdict cruel mais réaliste: "le génocide arménien est un détail de la première guerre mondiale, il n'a eu aucun impact politique sur le cours de l'histoire en Europe, contrairement au génocide juif qui donna lieu à la notion juridique internationale de "crime contre l'humanité" et permis la création de l'état d'Israël.

- Comment nier des photos et des films d'époque mettant en scène les victimes et leurs bourreaux, ainsi que les charniers? Pour preuve la diffusion récente sur Arte, chaîne allemande, d'un documentaire sur ce génocide; une documentation sérieuse et nombreuse est disponible sur le net(ex:link l'imprescriptible).

 

-Le désir d'intégrer l'Europe pour la Turquie est légitime pour peu que la Turquie d'aujourd'hui se reconnaissent une identité culturelle européenne, en tant qu'héritière de deux grandes cultures européennes: bysantine et arménienne, les turcs de l'empire ottomans, eux étaient d'Eurasie et ont toujours inspiré de part leur domination, la terreur aux populations européennes dont l'identité culturelle est chrétienne. La Turquie ne peut donc être européenne que si elle a une mémoire commune avec l'Europe, et cette mémoire passe par la reconnaissance du génocide arménien. Génétiquement, de part ses unions avec des femmes grèques ou arméniennes, le Turc d'aujourd'hui n'est plus l'Ottoman conquérant, il est l'héritier de trois populations: byzantine, arménienne et ottomane, comme les français ont hérité des celtes par les gaulois, des romains, et des germains par les francs. A lui de savoir s'il veut calquer son identité culturelle sur son identité génétique.

 

Si tel est le cas, alors dans le monde écolo-babiste, la Turquie est membre de:

- La fédération turcophone qui regroupe l'Azerbaïdjan, le Turkménistan, pour une gestion énergétique commune et pour une représentation commune au sein de l'U.A.C(Union Asie centrale),

- L' U.M(union méditerranéenne), en ce qui concerne les trois régions turques suivantes:

la région de Marmara, Egéenne, Méditerranéenne. Ces trois régions prendront le nom de Turquie méditerranéenne.

- L'U.E.C(union Europe continentale) en ce qui concerne les régions turques suivantes: la Mer noire, l'Anatolie(centrale, du sud est, et orientale) qui formeront la Turquie anatolienne.

 

voir carte des régions turques:link

voir:  Faire face aux désastres planétaires qui s'annoncent ,c'est déjà s'organiser politiquement à l'échelle planétaire

 



 


 


 


Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Cartographie
  • Cartographie
  • : cartographies géopolitiques crées d'après le roman "le temps des révélations".voir site: http://marie_jeanne_ jourdan.publibook.com Roman à thèmes: sociologie, philosophie religieuse, cataclysme planétaire et organisation sociale à l'échelle planétaire permettant d'y faire face.
  • Contact

Profil

  • mariejeannejourdan
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.

Recherche

Archives

Pages