Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

- chapitre1 -

Filiation de Jésus:

 

Selon la mythologie des chrétiens catholiques ou protestants, Jésus serait  le "Fils de Dieu", le Dieu de la Thora juive qui vit "au ciel", en somme un "héros" un "demi- dieu" comme hercule fils des amours de Jupiter et d'une humaine, ou encore Alexandre le grand dont la mère se disait enceinte non pas de son mari violent mais d'un Dieu, ou bien encore les pharaons de l'Egypte ancienne, si ce n'est que dans le cas de Jésus il n'y a pas appartion sous une forme animal(ou humaine), seulement miracle de "l'esprit saint" et cette croyance séparait les chrétiens des "mi - juifs" (ainsi nommés par les chrétiens) qui voyait en lui seulement un grand prophète, conception que l'on retrouvera bien plus tard dans l'Islam. De nos jours, cette héritage païen au sein du christianisme du " dieu fait homme" est anachronique, incompatible avec la biologie cellulaire et les connaissances astronomiques.

Mais à travers les textes évangéliques, que pouvont nous apprendre sur sa filiation?

 

Evangile de Matthieu:

Matthieu fait la généalogie de Jésus "fils de David", fils "d'Abraham", puis précise chaque génération: Abraham engendra Isaac, Isaac engendra Jacob; jacob engendra Juda et ses frères; ...ect jusqu'à David, puis de David à Joseph, "l'époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qui est appelé Christ(c'est à dire "oint" ou choisit par Dieu, messie ou envoyé de Dieu)

Et Matthieu termine en disant: "il y a donc 14 générations depuis Abraham jusqu'à David, 14 générations depuis David jusqu'à la déportation à Babylone jusqu'au Christ." Soit 3 fois 14, et 14=7+7; hors 3 et 7 et les multiples de 7 constituent des chiffres sacrés dans le judaïsme. Le chiffre 3 dans les religions antiques est lié au divin: 3 dieu associés, ou un Dieu sous 3 formes(héritage de la "trinité" des chrétiens: Dieu, son fils - Jésus ressucité - , et l'esprit sain: mystère d'un seul Dieu en 3 personnes.)

 La Kabbale, mouvement au sein du judaïsme, ancienne science numérologique, qui connut un développement médieval important, mais dont les origines sont très anciennes, il existe également une numérologieégyptienne, hors Matthieu nous dit que Jésus passa son enfance en Egypte, et 3 est également un chiffre divin que l'on retrouve dans le Bouddhisme et nous verrons ultérieurement qu'il existe des points communs entre les évangiles et le bouddhisme.            

 

 

La kabbale a multipliée la spéculation sur les nombres.

 

http://senousir.centerblog.net/1-le-3:

Dans le judaîsme: Sirvan est le 3e mois du calendrier hébraïque..., le mois de notre délivrance d'Egypte. ..Moïse était le troisième enfant de sa famille. Les juifs commencèrent à se préparer 3 jours à recevoir la Torah le troisième jour de Sivan. Dieu partagea les juifs en trois groupes ayant des rôles différents: les kohanim, les léviim, et le reste, Israël...

 

On peut donc légitimemant penser que Matthieu l'évangéliste, n'est pas un simple pêcheur comme Matthieu, apôtre de jésus, mais plutôt un adepte du mouvement kabbaliste, qui comme les pharisiens( puis les rabbins) observe en plus de la Thora écrite, une Thora orale, contrairement aux sadducéens (puis Karaïstes). Ainsi, Jésus serait bien le fils de Joseph et Marie, puisque Matthieu écrit dans sa généalogie " ...Joseph, l'époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qui est appelé le Christ.(Mat1- 12)" Dans l'évangile de Marc(6 -3) on lit: N'est ce pas le charpentier, le fils de Marie, le frère de Jacques, de Joses, de Jude et de Simon? Et ses soeurs ne sont -elles pas ici parmi nous? Si l'auteur préçise seulement pour Jésus qu'il est le fils de Marie, celà sous entend que ses frères et soeurs ont une autre mère. Hors, quand Joseph épouse Marie, selon les apocryptes, il est déjà âgé, il avait probablement d'autres enfants, les frères et soeurs de Jésus par alliance nés d'un premier mariage. Seul Matthieu évoque une naissance miraculeuse de jésus, l'évangile de Marc commence avec le ministère de St Jean Baptiste,qui est, selon l'évangile de Luc( 1, 5à 25),fils d'une parente à Marie, Elizabeth (qui) "était d'entre les filles d'Aaron" et d'un sacrificateur au temple, Zacharie de la classe d'Abia , Un ange annonce à Zacharie la naissance d'un fils, et après cela il reste muet jusqu'à la naissance de Jean. On peut se poser la question s'il n'a pas été victime d'un A.V.C(accident vasculaire cérébral) qui aurait régressé, peut être secondaire à un trauma crânien lors d'une attaque et profanation du temple en cette époque troublée.Hors Hérode le grand qui a épousé Mariamne, de la lignée royale hasmonéenne, fait Aristobulle(wikipedia), frère de Mariamne, grand prêtre à 17 ans. Mais plus tard, il fera noyé Aristobulle et tué tous les descendants hasmonéens, y compris son épouse qu'il accuse d'adultère et ses deux fils. Ses deux filles iront au temple, l'une d'elle est peut être Marie, mère de Jésus, voire, l'autre Elizabeth, dans l'évangile de Matthieu. La légende dit qu'Hérode était très amoureux de Mariamne, après sa mise à mort, il y a peut être eu viol incestueux de la plus jeune qui fut placées au temple pour cacher la grossesse et la marier secrètement

Selon les apocrytes, Marie jusqu'à 12 ans, sert au templeavant d'épouser Joseph, un veuf. Elizabeth, femme mariée au sacrificateur Zacharie sera la première a être enceinte. Peut être à cette occasion dénonce t - elle le viol et la grossesse de sa jeune soeur? Zacharie perd l'usage de la parole(luc: 1,8), il est âgé, fait -il un accident vasculaire cérébral? Il pourrait donc ne pas dénoncer le viol puisque Dieu l'a empêché de parler et donc cet enfant appartient à Dieu. Marie qui selon l'évangile apocryphe, le protévangile de Jacques(aurait été écrit par Jacques le mineur, demi - frère paternel de Jésus, la copie qui nous est parvenu date du milieu du 2e siècle, donc contemporaine des évangiles canoniques) servait au temple, est mariée à 12 ans par les prêtres "qui se consultèrent" et décidèrent de la marier à un veuf, Joseph. Elle doit donc vivre sous son toit  jusqu'au mariage et rester vierge jusque là. C'est Joseph qui se serait aperçu de sa grossesse quand elle est enceinte de 6 mois selon le protoévangile de Jacques. Dans un premier temps, il veut la répudier discrètement selon Matthieu, puis se ravise, sans doute après l'intervention de Zacharie ou de sa femme Elizabeth qui voit, dans la perte de parole, un signe de Dieu de se taire(ce qui les arrangent en plus...) . Selon le protoévangile de Jacques, Marie et Joseph sont amené au temple pour être juger pour ne pas avoir su attendre le mariage et donc privé leur postérité de la bénédiction divine. Marie et Joseph jureront donc sans mentir ne pas avoir eu de relation sexuelle entre eux(ils ne se sont pas "connus" en language biblique), et seront mis à l'épreuve: après avoir bu, ils sont conduits dans le désert. Ils s'en sortent indemnes, le jugement de Dieu est donc en leur faveur, le grand prêtre les innocente. Remarquons que contrairement à Jeanne d'Arc à l'époque médiévale, selon le protoévangile de Jacques c'est le jugement de Dieu qui innocente Marie, mais il n'est nullement question de vérification de l'intégrité de l'hymen. Le protévangile de Jacques semble donc bien montrer que la conception virginale de Jésus est pure déformation de l'histoire, y compris dans le Coran, rédigé bien plus tard, où il est écrit que Jésus, un homme parfait, est né d'une vierge parfaite ayant reçu le verbe de Dieu.

Si Matthieu insiste sur le chiffre3, c'est qu'il veut faire un parallèle entre Jésus et Moïse, entre la sortie d'Egypte et Jésus messie de son peuple sous le joug romain puisque 3 est lié à Moïse.

Certes l'idée d'une vierge qui conçoit avec un Dieu, est une idée grecque, mais précisément, si les juifs ont influencés les grecs(gnose commune aux juifs et aux grecs), pourquoi la réciproque n'eut - elle pas existé dans un contexte de violence et d' un A.V.C  interprété comme une manifestation divine?

Comme Jésus sera considéré comme "fils de Dieu" par les évangélistes, Joseph n'apparait pas dans le récit de la vie de Jésus, mais lorsqu'il est descendu de la croix, c'est Joseph d'Arithmathie, membre du sanhédrin, disciple secret de Jésus par crainte des  juifs, notamment les autres membres du Sanhédrin qui met son corps dans son propre tombeau. Il est donc plus que probable qu'il est son père adoptif. Ce qui semble logique: Marie enceinte doit quitter le temple, on la donne en mariage à un veuf, membre du sanhédrin qui saura garder le secret.Et sans doute est ce la position de son père Joseph et le secret de sanaissance qui  fait qu'il n'est pas arrêté plus tôt pour avoir tenu des discours insultants aussi bien aux sadducéens qu'aux pharisiens et prendre quelques licences avec les règles de vie du judaîsme(observance des périodes de jeun, lavage des mains après le repas, disciple de Jean baptiste, comme lui adepte du baptême purificateur, guérisons sans l'aval du temple, et donc s'attribue des pouvoirs jusque là du seul temple de Jérusalem.)

Mais si le grand prêtre du temple toléra à contre coeur la rivalité spirituelle de Jésus, son action visant à spolier le temple de taxes sur les offrandes vendues en chassant les marchands du temple, engendra le courroux du grand prêtre qui décida de l'éliminer rapidement.

 

 

 


 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Cartographie
  • Cartographie
  • : cartographies géopolitiques crées d'après le roman "le temps des révélations".voir site: http://marie_jeanne_ jourdan.publibook.com Roman à thèmes: sociologie, philosophie religieuse, cataclysme planétaire et organisation sociale à l'échelle planétaire permettant d'y faire face.
  • Contact

Profil

  • mariejeannejourdan
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.

Recherche

Archives

Pages