Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 22:59

S'il est un comportement strictement humain qui nous différencie du comportement animal, c'est, hélas, le sacrifice humain.

Non pas le sacrifice de soi même pour sauvez le groupe, non, ce comportement existe aussi chez nos cousins mammifères ou un individu se sacrifie pour sauvez le groupe.

- Le sacrifice humain spécifique est le meurtre d'un individu ou de plusieurs afin de gagner la protection ou tolérance des Dieux païens ou esprits animant les forces colossales de la nature. C'est en Amérique du sud, à l'époque précolombienne que ces sacrifices, au soleil notamment, furent les plus horribles de par le nombre des sacrifiés, les mayas, les aztèques, les incas, sacrifièrent des hommes et des enfants de leur propre sang et guerroyaient même afin d'avoir des milliers de prisonniers à sacrifier?  Par crainte que le soleil disparaisse ou de la sécheresse. Il est vrai que des cités florissantes étaient brusquement désertées et des catastrophes climatiques semblent en avoir été la cause. Bien souvent dans d'autres coins du monde également(Proche - Orient, Egypte) la déforestation par l'homme engendrait une sècheresse ou la progression du désert et des cités disparurent sous les sables.

Ces civilisations amérindiennes avaient des techniques agricoles de cultures en palier suffisament sophistiquées pour écarter le spectre de la famine. La population des cités augmentait donc mais les terres étaient limitées et connaissaient des périodes de longue sécheresse. Inconscienmment, ces meurtres en série, provoqués par une angoisse mystique collective, permettaient un contrôle des naissances évitant une surpopulation.

- Le christianisme mit fin aux sacrifices humains à l'échelle planétaire. Mais en occident où les hivers rigoureux menaçaient de famine la population, une relative limitation des naissances se retrouve par l'apparition des religieux faisant voeux de chasteté. D'autre part, la promiscuité des villes et l'absence d'hygiène se traduit par une mortalité infantile élevée.

- La prospérité liée à l'évolution technologique vit naître des nations européennes puissantes, au point que la nation ne fut plus seulement une communauté solidaire mais une entité déïfiée à laquelle la guerre allait permettre des sacrifices humains colossaux, les jeunes soldats allaient mourir  par millions dans la boue des tranchées en France au cours de la première guerre mondiale, puis hommes, femmes, enfants furent littéralement sacrifiées à l'idéologie nazi  ou communiste au milieu du XXe siècle.

- La Chine de Mao affama ses campagnes pour nourir ses villes dans un incroyable gaspillage, puis imposa " l'enfant unique" et le travail forcé pour augmenter son capital industriel. Ce contrôle est aujourd'hui moins strict, et les chinois expatriés n'y sont pas soumis.

 

- Aujourd'hui, sans tous ces "sacrifiés" nous serions sans doute quelques milliards de plus; et donc notre environnement serait encore plus désastreux et nous aurions peut être déjà épuisé les quelques dizaines d'années d'exploitation qui nous reste actuellement pour bien des minerais. Cela fait de nous une espèce en danger, en cas de cataclysme écologique, la famine reviendra, avec elle les épidémies, et plus la population est dense, plus l'épidémie au sein d'une population fragilisée se propagera.

- Chaque individu, chaque peuple a le droit de transmettre ses gènes, mais pour que tous puissent survivre, pour éviter que le surpeuplement inspire je ne sais quel autre sacrifice humain, il nous faut acquérir la capacité d'un contrôle des naissances à l'échelle planétaire, tout en menant une politique active contre la famine ou le manque d'eau. Les progrès de la médecine ont permis une augmentation de la population en Afrique, c'est donc à elle de remédier à ce facteur démographique en pratiquant la stérilisation après l'accouchement du 4e enfant  à l'échelle internationale(obstruction tubaire par les voies naturelles après l'accouchement) et suite à des accords de coopération internationnaux.

lire: Pour une politique écologique et humaniste

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mariejeannejourdan - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Cartographie
  • Cartographie
  • : cartographies géopolitiques crées d'après le roman "le temps des révélations".voir site: http://marie_jeanne_ jourdan.publibook.com Roman à thèmes: sociologie, philosophie religieuse, cataclysme planétaire et organisation sociale à l'échelle planétaire permettant d'y faire face.
  • Contact

Profil

  • mariejeannejourdan
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.

Recherche

Archives

Pages