Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 10:08

Qui ne connait pas le légendaire roi Midas?

 

 


- Un jour, Silène, Dieu de l'ivresse, s'égara sur les terres du roi Midas qui l'hébergea. Dionysos, dieu des vignes parti à sa recherche, le trouvant chez Midas, voulut remercier ce dernier en lui accordant un voeu: Midas lui demanda de transformer en or tout ce qu'il touchera. (wikipedia)
-Làs, le triste voeu! Midas ne put ni manger ni boire car tout ce qu'il touchait devenait or, et il transforma sa fille en une statue en or! Suppliant Dionysos de le libérer de son voeu, ce dernier lui dit de plonger ses mains dans la rivière Patocle pour les purifier mais la rivière se changea en or!
- Ainsi s'expliquait la présence de filons d'or dans l'antique Phrygie.



- Cette légende sur la cupidité humaine qui tue ceux là même qu'elle a asservi, semble parodier notre présent, comme s'il existait de nombreux membres en notre temps de la lignée du roi Midas.

 

- Pour preuves de ce que j'avance, je citerai seulement quelques chiffres:

 

  • le matin, 26/06/2013: " Une zone morte recouvrant  plus de 20 000 km2, soit l'équivalent de la moitié de la Suisse, a été repéré dans le Golf du Mexique. Les eaux de ruissellement et des inondations du printemps du Midwest américain ont charriées de grandes quantités de phosphore et d'azote issues des engrais chimiques agricoles(culture du maïs notamment comme agro - carburant lire:http://fr.wikipedia.org/wiki/Zone_morte). Ce phénomène se serait déjà produit en 2002. Si ces zones mortes sont courantes en été dans les estuaires des grands fleuves américains,  en zone océaniques ou dans les grands lacs, ils n'épargnent pas l'Europe, ainsi en 2008, sur les 10 plus grandes zones mortes recensées, 7 se trouvent en Baltique dont la plus vaste recouvre     70 000 km2.
  • Le nombre et la taille de ces zones depuis 1990, en 2008 on en dénombra 450. Si l'eutrophisation de ces zones peut résulter de phénomènes naturels et transitoires(qui seraient la cause d'extinction massive des espèces dans le passé de notre planète), le déboisement, les fertilisants agricoles qui accompagnent l'agriculture intensive semble la première cause de ce phénomène, dans certains cas également(mer Baltique notamment) l'immersion de munitions chimiques ou conventionnelles depuis la première guerre mondiale est également en cause. En Europe, si le déboisement au moyen âge permit dans un premier temps d'accroitre les surfaces agricoles, dans un second temps, la disparition du patrimoine forestier semble avoir entraîner une érosion des sols, une pollution azotée des rivières et l'eutrophisation des rivières et une disparition des poissons dans ces rivières trop chargées d'alluvions ce qui aurait été une perte d'une source capital de protéïne pour la classe paysanne et donc une cause de famines contribuant à l'exode de la population européenne vers le "nouveau monde" des Amériques dans un contexte donc de "surpopulation" lié à une mauvaise gestion des sols. Il faudra attendre Napoléon III pour qu'une politique efficace de reboisement de la France soit mise en oeuvre.
  • Que ce soit après Tchernobyl ou Fukushima, une zone d'exclusion de 30km de rayon fut décrétée soit plus de   2100 km2, une surface très réduite cependant comparé à la surface d'impact écologique réel si on se souvient de la mise en cause de Tcernobyl dans la décimation des rennes de Laponie ou de la forte pollution des puits au Japon en dehors de cette zone et entre celle ci et l'océan, laissant prévoir des conséquences océaniques et sur la pêche dramatiques au long terme
  • Dans notre belle région Rhône Alpes, dans notre belle région de lacs savoyard ou de l'Ain, on envisage l'exploitation du gaz du schiste en connaissant les tristes conséquences de cette exploitation au USA: eau tellement polluée que l'eau des puits prend une couleur et une odeur répugnante, que l'eau du robinet s'enflamme, que des ruisseau pétille comme des rivières de soda, que les animaux perdent leur poils, bêtes et gens souffrent et en meurent lentement, des prises de sang chez des malades confirment la présence de traces d'hydrocarbures et de poisons liés à cette exploitation dans le sang des malades! Mais surtout, une pollution qui peut être millénaire, empoisonnant les fleuves, les nappes phréatiques et jusqu'à l'océan qui lors d'inondation ramène sur les côtes ces polluants!

 

- Alors, lorsqu'on pense à notre ivresse énergétique qui nous envahit tout comme le Dieu de l'ivresse Silène qu'hébergea Midas, nous faisant préférer le confort à la vie de nos enfants mis en danger de mort par empoisonnement ou malformations génétiques, le train - train plutôt que le courage et la remise en question en matière énergétique, tout comme la soif de l'or de Midas tua sa fille et le condamnait à mourir de faim et de soif, on peut se demander si notre soif d'énergie sous forme hydrocarbure ou nucléaire n'est pas aussi folle que celle de Midas, roi antique, pour l'or.

Partager cet article

Repost 0
Published by mariejeannejourdan - dans écologie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Cartographie
  • Cartographie
  • : cartographies géopolitiques crées d'après le roman "le temps des révélations".voir site: http://marie_jeanne_ jourdan.publibook.com Roman à thèmes: sociologie, philosophie religieuse, cataclysme planétaire et organisation sociale à l'échelle planétaire permettant d'y faire face.
  • Contact

Profil

  • mariejeannejourdan
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.

Recherche

Archives

Pages