Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 10:25

Le conseil constitutionel a rejeté le texte de loi permettant de poursuivre en France des auteurs de la négation du génocide arménien, actuellement donc, seule la négation du génocide juif constitue un délit.

Pourtant moi je vous dis, vous les arméniens qui vous êtes battus pour la mémoire des vôtres, VOUS AVEZ GAGNE!

En rejetant ce texte, le sénat sous la pression de la Turquie, a capitulé comme Pétain face aux allemands mais de la même manière que la France de Vichy permit de desserrer l'étau allemand, cette capitulation du sénat a permis de montrer aux actualités télévisées des images du génocide à toute la France et aux migrants turcs en France qui parlent mieux et convainquent mieux que ne le feraient n'importe quelle loi!

 

- Il ne vous reste plus qu'à combattre les mensonges ou ignorances divulguées sur ce sujet comme la réponse absurde d'un journaliste à la question "pourquoi un traitement différent du génocide juif où là la liberté d'expression n'est pas invoqué pour punir le négationisme?" et qui fut: "c'est différent la France est directement impliquée dans la shoa."

 

Et bien précisément NON!

La France, tout comme les autres grandes puissances européennes que furent l'Angleterre, la Russie, l'Allemagne était liée par le traité de Berlin de 1878 dont l'article 61 stipulait l'engagement pris par ces puissances à protéger la minorité arménienne en Turquie.

 

En effet le génocide des arméniens qui eut lieu en 1915  sous le régime laïque des "jeunes turcs" n'est que la poursuite d'une politique d'extermination déjà engagée par le dernier des sultans "Abdul Hamid" surnommé le sultan rouge en raison de sa politique sanguinaire:

extrait du livre "Arméniens, histoire d'un génocide" par Yves Ternon  éd du seuil: PourAbdul Hamid tant qu'il y aura des arméniens, il y aura prétexte et risque d'ingérence des puissances européennes qui se sont engagées à protéger ces derniers par l'article 61 du traité de Berlin de 1878 article 61; .... Au début de 1891, il confie au professeur hongrois Vambéry: "je vous affirme que je ne vais pas tarder à  mettre les arméniens aux pas...Deux jours plus tard, sous prétexte de défendre les frontières en Asie mineure, un irradié impérial décrète la formation d'une force régulière de cavalerie Kurde, l'hamidié, destiné en fait à la répression des arméniens. Le commandement est assuré par l'armée régulière, les grades subalternes sont réservés aux chefs de tribus ou de bandes ou brigands célèbres. Bientôt dans toutes les grandes villes on voit affluer des kurdes. Seuls les chefs reçoivent une solde..., ce qui sous entend que les hommes de troupe n'auront que le produit de leur pillage...Il est impossible de dénombrer le nombre de victimes, les kurdes déclarent ouvertement qu'ils sont là pour détruire les arméniens et qu'on leur a garantie qu'ils ne répondront pas devant les tribunaux: vols, viols, torture, meurtre, conversion forcée sont impunis...La vie rurale arménienne est menacée de disparition. L'appel aux puissances européennes a révélé la limite de leur compassion et les priorités de l'économie et de la politique. Les arméniens savent qu'ils ne peuvent compter que sur eux même.

Paul Cambron, ambassadeur de France, déclarera: "à force de dire aux arméniens qu'ils complotaient, les arméniens ont finis par comploter, à force de leur dire que l'Arménie n'existait pas, ils ont fini par  croire à son existence, et ainsi en quelques années des sociétés secrètes se sont organisées, qui ont exploité, en faveur de leur propagande, les vices et les défauts de l'administration turque, et qui ont répandu, à travers toute l'Arménie l'idée du réveil national.

Yves Ternon nous décrit les massacres systématiques des arméniens, vilayet par vilayet , durant les années 1895 et 1896.

"Devant un faisceau de preuves ausii accablant transmises par ses ambassades, aucun gouvernement ne peut ignorer les évènements qui se sont déroulés sous les yeux de ses représentants..; En dépit de la pression d'une opinion publique horrifiée par les massacres d'Arménie, les gouvernements français et anglais les plus favorables cependant à la cause arménienne, préfèrent poursuivre la politique d'intégrité de l'empire ottoman qui a été jusque là leir règle d'or et déclarer la question arménienne insoluble. L'Europe tutrice qui se (jugeait) suffisament armée pour faire rentrer à coups de canon les créances en souffrances à Constantinople (s'estima) impuissante devant l'égorgement de 300 000 sujets du sultan." - Anatole France-

....On peut estimer que plus de 200 0000 personnes périrent au cours de ces massacres. A ce chiffre il faut ajouter l'estimation d'environ 100 0000 conversions forcées et 100 000 jeunes filles ou femmes enlevées et maintenues dans des harems. Yves Ternon dénombre 184 000 arméniens qui prendront le chemin de l'exil, et la Porte refusera à des milliers de réfugiés arméniens en Russie le droit de rentrer chez eux., ... 2500 villages sont détruits.

En dépit de la précarité de sa situation économique, de la ruine de son agriculture, de son artisanat et de son commerce, ce qui constitue un véritable suicide pour l'empire ottoman déjà acculé à la banqueroute, le peuple arménien se relève... De leur refuge dans les montagnes, les survivants retournent peu à peu à leur foyer détruit et reprennent le travail. En Europe on ouvre des souscriptions, mais cette aide pourtant faible, donnent aux fonctionnaires ottomans l'occasion de nouvelles extorsions et de nouveaux outrages.

 

...Mais ce n'est pas le monstrueux despote Abdu Hamid qui rayera définitivement de la carte des nations l'Arménie orientale, berceau du christianisme(premier royaume a choisir le christianisme comme religion officielle), mais le gouvernement de ceux qu'on appellera "les jeunes turcs", fondateurs de la Turquie laïque qui se voulait démocrate.

Un mouvement révolutionnaire, celui des "jeunes turcs" auquel naïvement les arméniens vont soutenir activement la lutte armée va renverser le despotisme du sultan. Mais les puissances étrangères exploitent la crise ottomane et, lorsque en octobre 1908 la Bulgarie proclame son indépendance, la Crète son rattachement à la Grèce, et que l'Autriche annexe la Bosnie Herzégovine, elles laissent faire. En quelques mois, le gouvernement issu des jeunes turcs perd plus de territoires qu'Abdul Hamid en trente ans alors que cette révolution devait empécher le démembrement.

 

De ce constat, est né la volonté des jeunes turcs d'extirper la communauté arménienne de la nation turque, et les jeunes turcs sont opposés à toute égalité de droit entre chrétien et musulman. Mais laissons Yves Ternon poursuivre son récit:

"Le 13 avril 1909, les turcs aidés des gendarmes attaquent les arméniens désarmés depuis l'amnistie. Au cours de ces journées, 200 villages sont anéantis, 10 000 à 20 000personnes sont assassinées...C'est la ruine économique de toute la Cilisie.

Mais c'est en 1915 qu'aura lieu la grande épuration ethnique, en pleine première guerre mondiale, tandis que la France et l'Allemagne s'enlisaient dans un combat monstrueux qui anéantissait toute une génération, les arméniens furent abandonnés à leurs bourreaux: sur 1 800 000 arméniens environ vivant dans l'empire ottoman, 1 200 000 moururent au cours de la déportation de février 1915 à l'été 1916 dont la moitié assassinée sur place.

 

Par contre, en 1940, quand Pétain s'engagea dans une collaboration avec l'Allemagne nazie, il fit une distinction entre juifs nationaux et juifs étrangers: En 1942 les juifs sont tenus de porter l'étoile jaune, mais le 16 juillet un accord est signé: les nazis acceptent de ne pas déporter les juifs français(en zone libre, mais en zone occupée il n'y avait pas d'accord évidemment) mais en échange la police française leur livrera les juifs étrangers ou naturalisés récemment:  13 000 juifs dont des juifs naturalisés français, seront déportés au cours d'une gigantesque rafle. Le pourcentage de juifs français exterminés serait de 26°/° alors que ce pourcentage atteint 90°/° en Allemagne, Autriche, Pays Balte, Pologne(Wikipedia). Cette politique explique sans doute ce pourcentage plus bas en France par rapport aux autres pays où rêgnait la terreur nazie.



  Mais revenons au génocide arménien: quand je fis un séjour en Turquie, selon notre guide, le "génocide" arménien se serait limiter selon lui à un massacre d'une dizaine de personnes, massacre pour lequel les autorités condamnèrent les auteurs!

Alors, arméniens, faites "d'une pierre deux coups" militer dans les rangs antinucléaires pour dire non à la politique de l'Autruche, la politique du "laisser faire, non au risque radioactif nucléaire qui tuent d'abords les jeunes générations, qui menace notre génome par le risque d'apparition de mutation autosomique dominante, alors que l'on sait que l'évolution est le fruit d'une sélection de mutations si faibles que leur effet ne se fait sentir que des millions d'années plus tard! DITES NON PARCE QU' ARMENIEN vous ne voulez courir le risque humanocide après avoir connu un génocide.

- Rejoignez la chaîne humaine entre Lyon et Avignon pour dire non au nucléaire, oui aux énergies renouvelables!

Chaine humaine dimanche 11 mars voir site greenpeace France; campagne climat ou campagne nucléaire

link

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mariejeannejourdan - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Cartographie
  • Cartographie
  • : cartographies géopolitiques crées d'après le roman "le temps des révélations".voir site: http://marie_jeanne_ jourdan.publibook.com Roman à thèmes: sociologie, philosophie religieuse, cataclysme planétaire et organisation sociale à l'échelle planétaire permettant d'y faire face.
  • Contact

Profil

  • mariejeannejourdan
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.

Recherche

Archives

Pages