Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 08:35

Les élections présidentielles sont, dit-on, l'expression du peuple souverain qui choisit celui qui le dirigera.

C'était tout du moins vrai quand le peuple devait choisir un dirigeant dans un état fort où un candidat incarnait un mode de société bien définit, des choix politiques qu'il était à même de conduire.

- Mais que reste t-il du "peuple souverain" quand de l'état français la justice elle même ne dépend plus, soumise à des directives européennes, par exemple en ce qui concerne la peine de mort? En quoi la France est -elle encore "le pays des français" quand une migration clandestine reçoit "des papiers français", quand on propose le droit de vote des étrangers, quand on conteste votre droit à la propriété et que l'on conteste la fraternité républicaine en taxant de raciste celui qui veut vendre sa terre ou faire travailler de préférence  un concitoyen?

- Que reste t-il de "l'expression du peuple" quand les candidats sont des candidats de partis, eux même pouvant être dépendant de lobby financiers, cherchant l'appui de groupe organisé comme les francs maçons, et de toute façon coincés dans un mode de fonctionnement de société figé par des bornes internationales, barrant la route à un candidat qui aurait un projet de société original. Que reste t-il de "l' expression du peuple" quand un candidat comme Marine Lepen monte dans les sondages d'intention de vote, mais "rame" pour obtenir le soutien d'élus indispensable pour se présenter sur la liste électorale?

- Que dire d'un scrutin à deux tours qui détermine deux candidats, quand un troisième dans certains cas, aurait pu bénéficier d'un report de voix?

- Mais surtout, encore faut-il pour qu'une société avance, que le peuple soit instruit, ait un sentiment nationaliste pour qu'il travaille au bonheur des générations futures. Hélas cette générosité nationaliste fut exploitée dans des guerres monstrueuses qui firent le lit de l'individualisme, puis du mondialisme. L'exemple le plus frappant en ait le choix de la poursuite du nucléaire, le choix de ne pas protéger le patrimoine génétique de l'humanité, le choix d'enfants génétiquement mutilés avec une faible espérance de vie douloureuse, par crainte d'un retour à une vie plus rustique(ce que je ne crois pas à titre personnel si l'on mène une politique "écolo-babiste", mais que j'accepte plutôt que de faire courir de tels risques aux nouvelles générations).

Mode de scrutin présidentiel préconisé par ecolobabisme.com:

- Dans le monde écolobabiste, la politique est bien plus simple, et "l'expression du citoyen" s'en trouve renforcée tout en évitant d'avoir un état faible soumis au dictat de la rue ou de groupes de pression communautaires, qui se doit d'être démagogue pour se maintenir.

 

- Chaque région de France élit par élection directe à deux tours un grand électeur de région. L'ensemble des représentants des régions forme la seule chambre législative. Chaque grand électeur est  crédité d'un nombre de voix proportionel au nombre de voix qui l'ont élus et la chambre des grands électeurs choisit un président des régions qui devient premier ministre et travaille directement avec le gouvernement. Les élections régionales ont lieu tous les cinq ans. En cas de désaccord grave avec le président de la république(ou grand médiateur), il peut réclamer un vote de confiance à la chambre des régions. Si ce vote est favorable au grand médiateur, il sera démissionné, dans le cas contraire, des élections présidentielles anticipées ont lieu.

 

- A l'élection présidentielle, il y a deux sortes de candidats:

  • Le candidat est un grand électeur: s'ils sont plusieurs, la chambre des grands électeurs choisit un candidat  qui participera directement au second tour de l'élection présidentielle. Les autres pourront se présenter dans les mêmes conditions que les citoyens candidats mais ne peuvent se parrainer eux même.
  • Pour se présenter, le candidat devra avoir le parrainage d'au moins un grand électeur, parrainage anonyme. Un grand électeur ne peut parrainer plus de deux candidats. La chambre des grands électeurs choisit douze candidats en vue de l'élection présidentielle. Lors du premier tour, l'électeur peut mettre deux envelloppes de deux couleurs différentes dans deux urnes transparentes: la blanche, le choix de son candidat préféré pour le premier tour, la rouge le nom du candidat qu'il souhaite en cas d'échec du premier. Le vote rouge est facultatif.
  •  Lors de ce premier tour trois candidats sont choisis: les deux candidats ayant le plus de votesblancs, et le candidat arrivant en tête des  candidats restants par addition des votes blancs et rouges, sont retenus. Au deuxième tour, le vote élit  président de la république parmi ces trois candidats celui qui a la majorité des voix.
  • lire également:

Allez viens, c'est bientôt la fin...

 

-

Partager cet article

Repost 0
Published by mariejeannejourdan - dans actualité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Cartographie
  • Cartographie
  • : cartographies géopolitiques crées d'après le roman "le temps des révélations".voir site: http://marie_jeanne_ jourdan.publibook.com Roman à thèmes: sociologie, philosophie religieuse, cataclysme planétaire et organisation sociale à l'échelle planétaire permettant d'y faire face.
  • Contact

Profil

  • mariejeannejourdan
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.
  • Ce blog décrit le monde utopique des "écolo-babistes", d'après le roman le temps des révélations, édition site publibook.

Recherche

Archives

Pages